A few more seconds and
it will crystallize

 
 
 

Le silence et les chuchotements sont de mise. C’est un lieu rare pour celui qui le parcourt seul. Les livres se succèdent sur leurs étagères, allant du grand format illustré au petit format à la couverture légère. Chacun d’eux est traité avec une délicate précaution. Ils sont attirants, enveloppés dans leurs protections diaphanes.

Quand vient le moment de choisir les ouvrages à emporter avec soi, le désir de les comprendre est entier. Avec l’écoulement du temps, des jours et des mois, ils s’inscrivent en nous sans que leur lecture n’ait été achevée. L’esprit, captif volontaire, leur donne vie lorsqu’il plonge dans les lignes.

Et si l’attention peut se relâcher doucement, c’est parfois après plusieurs pages parcourues qu’on prend conscience qu’on ne lit plus. Souvent, lorsque le livre est manipulé, ouvert, l’attention s’échappe dans l’ivresse provoquée par le reflet infime produit par sa protection transparente.

 

(1)
Constellation, 2010

 

(2)
Picnolepsia I, 2013
Picnolepsie

 

(3)
Picnolepsia II, 2013
Picnolepsie II

 

(4)
Sospensione, 2013
Suspension

 

(5)
Rain Drawing, 2013
Dessin à la Pluie

 

 

(1)
Constellation, 2010
Photographie. 20 x 30 cm.
Prise de vue d’un paysage de bord de mer sous-exposé et décontextualisé, de manière à suggérer l’étendue d’un espace nocturne, céleste.

(2)
Picnolepsia I, 2013
Picnolepsie I
Installation, bois peint (33 x 55 x 5 cm), papier, film plastique et spot.
(3)
Picnolepsia II, 2013
Picnolepsie II
Installation, bois peint (33 x 55 x 5 cm), papier, film plastique et spot.
Documenter l’appréhension du livre et de sa lecture. Laisser place aux instants où l’attention se relâche et l’oeil dérive pour appréhender l’objet comme un support, un nouveau contenant perceptif.

(4)
Sospensione, 2013
Suspension
Installation, Soie, résine et lumière blanche. Dimensions variables.
Emporter un souvenir de vacances: des mouchoirs en tissus chacun excentrés de leur support luminaire. Observés à différents moments, dans des lieux différents comme des objets reminiscents, ils sont présentés dans une séquence qui capture en un seul lieu plusieurs espaces et temporalités telle une succession chrono-photographique.

(5)
Rain Drawing, 2013
Dessin à la Pluie
Installation, satin de soie (110 x 140 cm), bois, filin métallique. Dimensions Variables.
Colorier au feutre pour enfants sur une surface fluide. Attendre la pluie et lui laisser achever le dessin. Les couleurs s’estompent jusqu’à presque s’effacer.